DÉCRYPTAGES DES TENDANCES ET ENJEUX DES CLINIQUES ET HÔPITAUX

23 nov. 2017 84 vues
Hôpital 2.0 : la révolution

Hôpital 2.0 : la révolution

Avec le nombre croissant de patients et le perfectionnement des équipements médicaux, le volume des données de santé explose. S’ouvrir à l’économie digitale devient indispensable pour les établissements de santé…

D’ici à 2020, le volume des données de santé devrait être multiplié par 50: vertigineux! D’autant que la législation impose de conserver les données durant au moins vingt ans, et que l’organisme de santé devra les rendre accessibles depuis d’autres établissements. Ajoutons qu’à moyen terme, les patients disposerons de systèmes de santé mobiles, qui alimenteront 
en temps réel les données médicales. Les
 hôpitaux devront être équipés pour traiter ces nouvelles informations en plus
d’héberger, stocker, partager et sécuriser 
des milliers de téraoctets de données. La modernisation technologique hospitalière s’avère incontournable. Certes, les coûts afférents sont importants et le personnel hospitalier doit s’approprier de nouveaux outils et méthodes de travail. Mais ces dépenses, stratégiques, vont permettre une meilleure maîtrise des coûts et la pratique d’une médecine plus efficace et moins onéreuse. Ajoutons à cela les patients qui disposent de systèmes de santé mobiles, qui alimentent en temps réel les données médicales.

Performance

Le traitement technologique des données a déjà fait ses preuves dans de nombreux hôpitaux. Ainsi quand un patient arrive aux admissions, les informations sur sa pathologie ou le nombre de repas prévus sont automatiquement transmises aux services concernés. L’organisation des soins est ainsi optimisée et la qualité du service améliorée. Mais ceci n’est qu’un avant-goût ! «Les nouveaux outils technologiques, adaptés aux centres hospitaliers, permettent d’obtenir une circulation, un partage et une sécurité de l’information bien plus performants», explique Pascal Nibeaudeau, directeur du Business Development d’Orange Healthcare*. « Les outils collaboratifs, tels les agendas partagés, facilitent le travail des professionnels de santé; des écrans permettent aux médecins d’accéder –où qu’ils soient dans l’hôpital – aux données du patient ; les tablettes peuvent être très utiles. Dans ce domaine, une figure de proue domine le paysage hospitalier français : le CHR Metz-Thionville. La construction du nouvel hôpital a permis d’intégrer les NTIC** à tous les niveaux: bornes d’accueil interactives, gestion numérique du parcours du patient, télémédecine, bracelets numériques pour nouveau-nés, accès Internet pour les patients... Parangon de l’hôpital 2.0, le CHR Metz-Thionville est aujourd’hui un hôpital très attractif. Fonctionnel et high-tech, il s’est recentré sur les soins tout en proposant des services de grande qualité aux patients et aux personnels de santé.» Un exemple qui illustre bien qu’adopter le numérique est une révolution technologique autant que médicale et sociale. 

 

*Pour plus d’informations : Orange Healthcare

  **Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication 

Abonnez vous à notre newsletter mensuelle
Notre sélection
Le
Le relationnel au service du soin Ramsay Générale de Santé propose a ses patients une offre hôtelière, constituée de trois gammes de...Lire la suite
Récemment
Hôtellerie
Hôtellerie de santéIsabelle Bielli Nadeau, directrice de la clinique des Cèdres à Brive-la-Gaillarde partage sa vision de...Lire la suite